PARTAGER

Pour la première fois, le groupe Grimaldi a décidé de se prononcer sur l’affaire de la drogue qui secoue le Grande Nigeria, immobilisé au port de Dakar depuis 6 mois. Il détaille le film de la découverte des 120 kg de cocaïne retrouvés dans le système de ventilation du navire grâce à ses agents avant que ses avocats ne saisissent par courrier le directeur général des Douanes.

La dernière découverte de 120 kg de cocaïne dans le Grande Nigeria mardi n’a pas révélé tous ses secrets. Dans un communiqué, le groupe Grimaldi détaille le déroulement du film pour apporter sa version des faits : «Lors d’une opération de maintenance de routine effectuée le samedi 25 janvier dernier à bord du navire Grande Nigeria, amarré au port de Dakar, quatre membres d’équipage ont découvert la présence suspecte de sacs dissimulés dans un conduit de ventilation.» A la vue des produits suspects, le responsable du bateau décide de prendre ses responsabilités. «Aussitôt informé, le capitaine du navire a immédiatement donné l’ordre à l’équipage de ne plus s’approcher de la zone où lesdits sacs ont été trouvés et donc de ne toucher à rien», rapporte l’armateur italien. Il poursuit pour montrer son soutien aux «autorités sénégalaises dans la lutte contre le trafic de stupéfiants» : «Alertés par le capitaine, les armateurs du navire en ont, à travers leurs avocats sénégalais, informé M. le directeur général des Douanes par lettre en date du lundi 27 janvier suivant.» D’après Grimaldi, «les autorités douanières ont alors procédé à une inspection de l’endroit du navire indiqué par le capitaine, où elles ont pu retirer quatre sacs dont le contenu se révélera, à l’analyse, être des produits stupéfiants». En clair, la fouille a été effectuée dès «réception de cette lettre le 28 janvier». Sans se plaindre, «le groupe Grimaldi et l’ensemble de l’équipage du navire Grande Nigeria entendent dès lors exprimer leur gratitude aux autorités sénégalaises pour leur prompte intervention ainsi que leur professionnalisme et continuent de supporter pleinement toutes les investigations nécessaires à propos de cette affaire».
Dans son communiqué d’informations publié mardi, le Bureau des relations publiques et de la communication de la direction générale des Douanes annonçait que «suite à une information, une équipe de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (de la Subdivision des douanes du Port autonome de Dakar, secondée par des éléments de la Police scientifique et de l’Ocrtis, a investi et fouillé le navire Grande Nigeria». Il annonçait que «l’opération de fouille, effectuée ce mardi 28 janvier 2020, a révélé une cache dans les compartiments du système de ventilation dudit navire dans laquelle se trouvaient 4 sacs contenant 30 plaquettes de 1kg chacun, soit 120 kg. La valeur totale de la cocaïne saisie est estimée à 9 milliards 600 millions de francs Cfa».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here