PARTAGER

A la veille du démarrage des activités d’exploitation du pétrole et du gaz à Saint-Louis, les cadres républicains de la localité s’intéressent déjà aux retombées. Dans le but de savoir comment ces ressources pourraient profiter à la zone pour son développement socioéconomique, ils ont organisé une conférence sur le thème «Découvertes pétrolières et gazières au Sénégal : Quelles perspectives pour le développement socio-économique ? Quelles opportunités pour Saint-Louis ?»
Selon Serigne Mboup, Président du conseil d’administration (Pca) de la Société africaine de raffinage (Sar), qui animait la conférence, il s’agit de faire le tour de la question pour expliquer la clarté du processus, les opportunités extraordinaires que la découverte du pétrole offre à notre pays, à sa jeunesse, à la ville de Saint-Louis et à tout le Sénégal en termes de contenu local, de service à fournir, d’attractivité et d’investissement dans la zone et dans le pays, mais également en termes d’infrastructures et de développement économique et social. Ils ont voulu aussi, au cours de cette rencontre, rassurer les pêcheurs et les environnementalistes que ces opérations pétrolières ont cohabité partout dans le monde avec des activités similaires à la leur et que c’est dans une totale transparence et une volonté délibérée des autorités de la Répu­blique à travers les organes de gouvernance que sont l’Itie, le Cos-Pétrogaz, le ministère du Pétrole et de l’énergie, mais aussi à travers la loi d’orientation qui se prépare et le nouveau Code pétrolier, que toutes ces questions seront prises en compte pour que le pétrole soit une réalité. Le Pca de la Sar a également dans son intervention expliqué la pertinence de l’accord sur le gaz signé il y a quelques semaines entre le Sénégal et la Mauritanie et tenté de convaincre les participants que c’est ce qu’il y avait de mieux à faire, compte tenu des relations séculaires entre les deux pays. Aux yeux de M. Mboup, les opportunités liées au pétrole sont importantes et sociales, mais peuvent aussi faciliter l’emploi des jeunes et apporter beaucoup de plus-values aux opérateurs économiques locaux qui doivent se mettre à niveau pour mieux assurer les prestations de services en faveur des sociétés qui exploitent le pétrole. Serigne Mboup a souligné par ailleurs qu’il y aura beaucoup d’opportunités pour la ville, pour le département en général, pour la région et pour le pays, car il y aura beaucoup de possibilités nouvelles pour les entreprises locales qui doivent se mettre au travail, parce que la volonté du gouvernement est surtout de faire de sorte que les pays et les populations, à travers tous les corps de métiers, puissent bénéficier pleinement des retombées du pétrole. Il a insisté également sur la nécessité d’avoir une réglementation claire qui permet de garder l’attractivité, mais aussi de faire profiter le Sénégal de ses ressources pour assurer son développement.
Séni Ndao, président de la Convergence des cadres républicains, estime que cette rencontre permettra à la commune de se préparer et d’identifier les offres de services et d’emplois pour mieux établir sa feuille de route sur la question.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here