PARTAGER

C’est un nouveau visage qui a intégré la Tanière des Lionnes du basket ce vendredi, jour du démarrage de la préparation pour la Coupe du monde 2018 en Espagne (22-30 septembre). Originaire de la Namibie, Manuel Carvalho a été recruté par le sélectionneur national, Cheikh Sarr, comme préparateur physique de son équipe. Découverte d’un homme transversal.

Son parcours
Né en 1975, Manuel a eu un parcours intéressant avant de poser ses valises au Sénégal à l’âge de 43 ans. «Je suis un entraîneur en Europe, plus précisément à Londres, mais j’ai fait ma carrière de basket au Canada plus particulièrement à Montréal. J’ai également fait la Chine, mais je suis en même temps entraîneur au niveau des sélections jeunes de la Namibie».

Sa rencontre avec Cheikh Sarr
«Je viens de la Namibie. J’ai rencontré Cheikh Sarr lors d’une séance de la Fiba au Bénin en 2017. Nous avons des relations très proches. On s’est connu ce jour-là, et on a échangé. Maintenant, on s’entend très bien. C’est pour cela qu’il m’a confié le poste de préparateur physique».

Ses ambitions pour le Sénégal
«Je vois une équipe très belle et bien organisée. Les filles ont envie d’aller de l’avant. Mon objectif est de permettre à l’équipe d’être prête sur le plan physique. J’ai un seul esprit et une équipe qui est le Sénégal même si le groupe est très relevé avec les Etats Unis, la Chine et la Lituanie. Les équipes sont athlétiques, mais je pense qu’on pourra aller très loin si le travail physique se passe bien».
Avec iGfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here