PARTAGER

La Sénégalaise des phosphates  (Sephos) vient de découvrir entre les communes de Tivaouane et Pire du phosphate. L’annonce a été faite ce week-end, par son directeur de la mine Alioune Fall qui présidait la cérémonie de l’arbre de Noël organisée à l’intention des enfants des travailleurs de son entreprise. «Le projet est en cours. Nous venons d’avoir l’arrêté ministériel pour la petite mine, mais nous attendons toujours la demande de concession. C’est la concession qui nous permet de réaliser le projet en termes de nature. Nous prévoyons d’avoir une usine de traitement, une usine d’acide phosphorique, une usine d’acide sulfurique et une usine d’engrais», a fait savoir M. Fall qui ajoute «qu’avec l’implantation de cette usine de traitement d’acide et de phosphate, il est prévu la création de beaucoup d’emplois». Au total, indique-t-il, «le projet va générer plus de 1000 emplois : 650 emplois fixes et 350 autres emplois comme des journaliers». Il souligne : «nous prévoyons également d’investir là-bas 200 milliards de F Cfa comptant pour accompagner, dans le cadre du nouveau code minier, les populations, ce à hauteur d’un milliard par an». Le directeur de la mine qui indique que «la Sephos a un principe, qui consiste à ne pas s’enrichir sur le dos des populations», de faire remarquer : «Par rapport à ce que nous faisons, nous comptons renforcer le niveau de la con­ces­­sion mi­nière».

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here