PARTAGER

L’affaire Mbaye Niang a rebondi sur la pelouse ce vendredi suite à la sortie de son coach à Rennes, Julien Stéphan qui a démenti la blessure de son attaquant. Mais la lettre de remerciements de club breton à la Fédération sénégalaise vient clore le débat. Décryptage.

«Affaire Mbaye Niang, suite et pas fin.» C’est ainsi qu’on pourrait titrer ce nouvel épisode de ce feuilleton né avant le match amical Sénégal-Brésil (1-1) du 10 octobre dernier, et que vient de rouvrir l’entraineur du Stade Rennais. En effet, dans sa conférence d’avant-match ce vendredi, Julien Stéphan s’est fendu d’une déclaration assez surprenante concernant l’attaquant sénégalais de Rennes qui n’a pu jouer le match de Singapour pour cause de blessure au genou.
Présent en conférence de presse, le fils de l’ancien sélectionneur des Lions, Guy Stéphan, a démenti que l’attaquant jouait blessé depuis quelque temps. «C’est faux ! Je ne suis pas médecin mais je certifie que concernant Niang il n’y a eu aucune infiltration, je l’assure. Il avait besoin de récupérer mais il n’a absolument pas joué pendant trois semaines avec une infiltration, comme j’ai pu le lire», a-t-il martelé face aux journalistes.
Des propos qui viennent démentir ceux du sélectionneur des Lions qui s’était exprimé sur les raisons du forfait de l’ancien Turinois. «Mbaye Niang est blessé. Il joue sous infiltration depuis trois semaines. Mais on a tenu à respecter la réglementation de la Fifa qui demande que chaque joueur qui se blesse vienne faire constater sa blessure. Nos médecins sont des médecins compétents et professionnels qui ont effectivement constaté que Mbaye s’est blessé. J’ai donc jugé que ce n’était pas nécessaire de faire voyager un joueur pendant plus de 12 heures alors qu’il ne jouera pas», avait affirmé Aliou Cissé.

La lettre de Rennes à la Fsf clôt le débat
Mais en fait, il y a à redire sur ce démenti de Julien Stéphan. En effet, quand on parcourt la lettre de remerciements, signée du Directeur général-adjoint de Rennes, envoyée au Secrétaire général de la Fédération sénégalaise de football, on constate qu’il doit y avoir un sérieux problème de communication au sein même de l’équipe dirigeante bretonne. Dans cette correspondance avec comme objet : «Suivi médical Mbaye Niang» et publiée par nos confrères de L’Observateur ce week-end, on peut lire : «Par la présente lettre, nous souhaitons vous remercier encore, au nom du joueur et du club, d’avoir permis que Mbaye Niang puisse rester à Rennes se soigner et récupérer au mieux ; comme convenu avec votre staff médical (…) Le joueur a été et sera suivi par le staff médical du Stade Rennais jusqu’à la fin de la période de trêve internationale.»

Julien Stéphan sous-informé ?
Et quand Stéphan-fils déclare tout de go que Niang n’a jamais été blessé ni joué sous infiltration, c’est à ne rien y comprendre. Car cette lettre de remerciements de ses dirigeants, envoyée après le match de Singapour, contredit ses propos.
D’où ces question qui fusent : Julien était-il au courant de la blessure de Niang ? A-t-il été informé de la lettre de son club à la Fsf et qui confirme la blessure de Niang ? Sûrement non. Car il n’aurait pas sorti une telle phrase de sa bouche.
Sûr que Mbaye Niang ne va pas apprécier cette sortie maladroite, comme d’ailleurs le médecin et les dirigeants du club breton.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here