PARTAGER

Le président de la République, Macky Sall, a dit mardi, à Diakhao, incarner l’«exemple vivant de la capacité d’adoption et d’accueil du Sine pour avoir vu le jour et grandi à Fatick avec ses parents originaires du Fouta», région du nord du Sénégal. «Je suis moi-même un exemple vivant de cette capacité d’accueil, de cette capacité d’adoption, mais aussi de partage du Sine», zone correspondant à la région de Fatick (ouest), a-t-il déclaré lors de la cérémonie de dédicace de l’ouvrage intitulé Le Sine d’hier, une publication de Joseph Latyr Faye qui fut surveillant au Cem de Diakhao. Venu rehausser de sa personne cette cérémonie de dédicace, Macky Sall a une fois de plus rappelé la place qu’occupe l’ancien royaume du Sine dans sa vie, dans son parcours politique, bref dans son identité même. «Je suis né à Fatick. Mes parents, venus du Fouta, s’y étaient établis. Donc, je suis moi-même un produit de la tradition d’intégration du Sine», a-t-il dit dans un témoignage retranscrit dans l’ouvrage de Joseph Latyr Faye.
«A travers son livre, Joseph Latyr Faye a le grand mérite de rappeler notre mémoire collective, une séquence majeure de notre histoire commune dans le Sine, pays sérère par excellence, mais aussi terre d’accueil et d’intégration», a-t-il poursuivi. «En définitive, ce livre est une invite à une réappropriation de notre patrimoine historique. Et c’est important, car selon l’heureuse expression du Professeur Joseph Ki-Zerbo, un Peuple sans histoire est un monde sans âme», a-t-il encore écrit dans l’ouvrage préfacé par l’ancien ministre et philosophe à la retraite, Abdoulaye Elimane Kane. En présence du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, de plusieurs membres du gouvernement, des autorités administratives de la région, du député-maire de Diakhao, Pape Birahim Touré, ainsi que de représentants des populations locales, il a résumé tout ce qu’il doit à l’ancien royaume sérère par cette formule : «Le Sine m’a couvé et porté». «Donc, le Sine a une part particulière dans mon identité, mon parcours politique. C’est la raison pour laquelle j’ai accepté d’apporter un témoignage lorsque l’auteur du livre, Joseph Latyr Faye, m’a soumis son ouvrage», a-t-il encore souligné. Avant la cérémonie de dédicace qui s’est déroulée à la grande place publique de Diakhao, le président de la République a tenu à faire un tour au domicile du roi Bour Sine Coumba Ndoffène. «Je suis comblé après avoir fait ce pèlerinage dans la maison du Bour Sine Coumba Ndoffène avant de monter sur ce podium», a-t-il lancé, recommandant au public de lire cet ouvrage. «Ce livre est plein d’informations, d’enseignements sur la vie de la communauté sérère, sur la richesse de la culture sérère et sur les valeurs de civilisation et sur la royauté du Sine», a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here