PARTAGER

La Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) et Sos consommateurs ont signé hier une convention-cadre de partenariat en vue de réaliser leur objet commun qui n’est rien d’autre que la mission de défendre les intérêts des consommateurs. «Les associations de consommateurs ont pour mission de défendre les intérêts des consommateurs. Par conséquent, il y a lieu de mutualiser les efforts dans le cadre de leurs attributions respectives pour une prise en compte efficace des préoccupations des consommateurs et l’amélioration du service public de l’électricité en termes de coût et de qualité de service», a déclaré Ibrahima Amadou Sarr, président de la Crse, à la cérémonie de signature. Cette convention-cadre de partenariat qui est entrée en vigueur depuis sa signature hier en­tre les deux parties a une durée d’un an, renouvelable par tacite reconduction, sauf dénonciation notifiée par l’une des parties à l’autre par écrit avec accusé de réception.
Pour le président de Sos con­sommateurs, Me Massokhna Kane, la journée d’hier est historique, puisque c’est la première fois, depuis deux décennies, que la Crse signe une convention avec les associations de consommateurs. «Les associations de consommateurs mènent une mission de service public que l’Etat doit mener. Donc si les associations le font avec autant de courage et de détermination depuis des décennies et qu’aujourd’hui au lieu de recevoir des subventions de l’Etat, nous recevons même si c’est symbolique des appuis de la commission, c’est comme une bouffée d’oxygène pour nos associations. Et nous le remercions pour cela, parce que nous ne pouvons pas recevoir de l’aide des producteurs des biens et services comme la Senelec. C’est heureux que les commissions de régulation tout com­me certaines fondations aident en moyens», a réagi Me Masokhna Ka­ne.
L’avocat a par ailleurs déploré les relations complexes entre la clientèle et les agents de la Senelec, notamment quand il y a des réclamations, des coupures, mais aussi les problèmes auxquels sont con­frontées les populations rurales.
La collaboration entre les deux parties concerne, entre autres, la campagne de sensibilisation et d’information des usagers du service public de l’électricité, la diffusion d’informations relatives aux services publics de l’électricité et aux consommateurs.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here