PARTAGER

L’axe central de la défense des Lions n’est pas au mieux avec les blessures au genou de Kara Mbodji et Kalidou Koulibaly. Faut souhaiter que cette paire centrale retrouve tous ses moyens lors de la Can, car en matière d’alternative ce n’est pas la «sécurité sociale».

C’est la dernière ligne droite qui mène à la Can 2017. Du coup, on est dans la période la plus sensible concernant les risques de blessures. Et apparemment, le Sénégal a pris sa dose avec les blessures notées dans la Tanière. Tour à tour, Sadio Mané, Baldé Diao Keïta, Cheikhou Kouyaté sont tous passés à l’infirmerie. Mais le cas le plus inquiétant concerne la défense centrale avec la paire Kara Mbodji-Kalidou Koulibaly qui ont tous les deux des soucis au genou.
Si Kara Mbodji a repris la compétition après une alerte, les choses sont plus sérieuses pour le défenseur de Naples. Touché le week-end dernier, Kalidou Koulibaly doit observer une pause d’au moins 15 jours afin de pouvoir récupérer d’une élongation du ligament collatéral externe du genou gauche.
Mais concernant sa participation à la Can 2017, son agent Bruno Satin s’est voulu rassurant, en déclarant : «Pour 2016, c’est terminé pour Koulibaly. Il va manquer les derniers matchs de 2016, puis en janvier il partira pour la Coupe d’Afrique. Je l’ai eu et il n’a pas l’air inquiet.»

Zargo Touré peu sûr, Fallou Diagne pas compétitif
Croisons les doigts, car si Aliou Cissé venait à perdre son duo central (touchons du bois), on irait vers de grosses incertitudes concernant l’axe central de la défense des Lions. Des doutes corroborés par le fait qu’en matière de Plan B, on n’est pas bien loti. En effet, considéré comme une doublure dans l’axe, Zargo Touré qui peine avec Lorient, lanterne rouge de la Ligue 1, n’est pas un gage de sécurité. Le cas de Fallou Diagne est encore plus inquiétant. Le sociétaire du Werder Brême cire le banc et peine à avoir la confiance de son coach.

Retour de Lamine Sané ?
Face à une telle situation, le retour de Lamine Sané ne serait pas une mauvaise chose comme d’aucuns ont eu à l’agiter. Avec son expérience, l’ancien Bor­de­lais qui a aujourd’hui migré vers le championnat allemand dans la même équipe que Fallou Diagne pourrait beaucoup apporter à la défense sénégalaise.
Reste à savoir si Aliou Cissé va «oser» relooker sa liste des 23 qu’il a déjà en tête. Mais il serait bien que le sélectionneur retienne cet adage qui dit : «Qui veut aller loin ménage sa monture». En clair, la Can est une chose tellement sérieuse qu’il faut bien assurer ses arrières…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here