PARTAGER

Le procureur de la République près le Tribunal d’instance de Mbour ne badine pas avec les fausses informations véhiculées sur les réseaux sociaux et liées au Covid-19, mais également avec les voisins qui stigmatisent les émigrés revenus récemment. A Mbour, une première victime du nom de A. Seck vient d’en subir les frais. A. Seck a été déféré au Parquet hier pour diffusion de fausses nouvelles.
Il est reproché à ce dernier d’avoir envoyé dans un groupe WhatsApp un enregistrement audio qui indiquait que chez un opérateur économique, une personne était atteinte de Covid-19. Pis, A. Seck est allé jusqu’à demander au voisinage de faire attention et d’informer tout le monde de ne plus se rendre dans la maison qu’il suspectait. Des propos «très grossiers» qui ont poussé l’opérateur économique indexé «à tort» à aller se plaindre devant le Tribunal. Conséquence : A. Seck a été arrêté jeudi dernier. Il a été présenté au procureur Youssou Diallo hier pour élucider cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here