PARTAGER
RENNES, FRANCE - SEPTEMBER 23: Juan Bernat of PSG, MBaye Niang of Stade Rennais during the french Ligue 1 match between Stade Rennais FC (Rennes) and Paris Saint Germain (PSG) at Roazhon Park on September 23, 2018 in Rennes, France. (Photo by Jean Catuffe/Getty Images)

Arrivé à Rennes sur la pointe des pieds l’été dernier, Mbaye Niang y a finalement livré sa meilleure saison sur le plan statistique malgré une première partie d’exercice compliquée. Ce soir (19h Gmt), l’international sénégalais défie le Psg en finale de la Coupe de France.

Saison avec Rennes
«J’avais plusieurs propositions, dont Rennes. Mais une discussion très franche avec le président Létang a fini de me convaincre. Si je suis ici aujourd’hui, c’est en partie grâce à cet échange. On a parlé de pas mal de choses, mais j’ai surtout senti une grande honnêteté, une grande franchise… C’est ce dont j’avais besoin. Le Stade Rennais sortait alors d’une très bonne saison, avec un gros groupe, un entraîneur de grande qualité et moi, mon devoir, c’était de me faire une place là-dedans. Il fallait que je prouve que je pouvais apporter quelque chose.»

Finale contre le Psg
«On sait comment mettre en difficulté ce Psg et, même si on arrive dans la peau de l’outsider, il faut se dire qu’on a tout à gagner sur cette finale. La pire des choses, ça serait d’avoir des regrets. C’est vrai que ces dernières semaines, le Psg a été bousculé, notamment à Lille ou à Nantes. Mais le Psg se remet toujours en question, renaît toujours et a de l’orgueil. Il faut aussi donner du mérite aux équipes qui arrivent à le battre.»

Apport de son coach, Julien Stéphan
«Il m’impressionne par sa tranquillité. J’ai l’impression qu’il est dans le circuit depuis des années et il arrive justement à nous donner de la confiance par sa maîtrise des événements. Son objectif, c’est de gagner à chaque fois, mais de le faire avec un certain style, une certaine idée du jeu.»

Ambiance Ligue Europa
«Cette année, il faut retenir ces moments où on arrivait au stade les soirs d’Europe, les soirs de grands matchs et qu’on voyait les sourires chez les supporters. Ça se voit qu’ils avaient besoin de ça. Quand tu vois des enfants, des parents, des personnes âgées qui ont le sourire pour un match de foot, c’est la plus belle des choses.

Avenir avec Rennes, transfert…
«Je reste à ma place de joueur, ce n’est pas moi qui vais dire au club de me garder. Ça fait plusieurs mois que je dis que je me sens très bien ici et que j’ai trouvé une stabilité que je cherchais. Maintenant, j’ai un entourage qui va s’occuper de tout ça, le club travaille aussi dessus et de mon côté je vais me concentrer sur ma fin de saison. Dans les bureaux, tout le monde connaît mon avis et je vais laisser les gens plus compétents que moi s’en occuper. Mais je serai déçu de quitter Rennes après seulement une saison. Parce que j’ai passé une très belle année, mais ce n’est pas moi qui décide de tout. Si aujourd’hui je pouvais décider de tout ça, croyez-moi qu’on ne se poserait plus toutes ces questions. Maintenant, c’est au club et à mes représentants de s’en occuper. J’ai déjà fait part de mon envie et je ne peux malheureusement pas faire plus, on verra bien ce qui se passera.»
Avec So Foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here