PARTAGER

Chers confrères de la Rts, chapeau bas !

Il y a des jours où, loin de votre pays à de grands moments de la vie de votre Nation, vous ressentez une grande nostalgie, ce sentiment de tristesse qui rime parfois, avec un certain vide. Ces moments, où vous n’avez qu’une envie, être chez vous !
Parfois, pour atténuer cette situation, vous vous mettez devant le petit écran pour «suivre le direct» comme on dit dans notre jargon de journaliste et essayer de combler ainsi cette distance.
En ce 4 avril 2019, marquant la célébration de l’accession de notre cher pays le Sénégal à la souveraineté internationale, des compatriotes, qui, comme moi, ont choisi la Rts1, n’ont pas été déçus, et pour cause !
Nos confrères da la chaîne publi­que nous ont servi un plateau im­peccable, à la hauteur du défilé civil et militaire, tout aussi impérial !
La grande attraction a été, sans nul doute, le plat d’entrée servi avant la fin des vingt-et-un coups de canon, annonçant l’arrivée effective du Président de la République pour le début du défilé.
C’est un Ibrahima Diédhiou, impeccable aussi bien dans la mise que dans le verbe, qui a coordonné, de main de maître, depuis la place de la Nation. Ainsi, nous, téléspectateurs, avons eu droit à des scènes de vie relayées par nos confrères sur les trois principaux théâtres d’opération de nos Forces de défense et de sécurité : terre, ciel et mer.
Des séquences instructives avec un autre Ibrahima, Ndong celui-là, à bord du navire patrouilleur Kédougou, avec Rouguiatou Ba à Ouakam et Ndeye Aïda, à Thiaroye, en vraies Amazones, sur deux sites qui renvoient à des symboles forts de notre histoire et aussi de notre présent, sans oublier bien sûr, depuis notre verte Casamance, Bachir Ba, à côté de soldats, qui en ce jour de fête, sont sur le terrain, comme tous les jours, pour assurer notre sécurité.
Et puis le spectacle assuré par les incursions de la dynamique Arame Ndao, montrant (une fois n’est pas coutume) sur plusieurs plages, nos chers compatriotes, Forces de défense et de sécurité, détendus, esquissant des pas de danse, encouragés et applaudis par des populations en communion, tout simplement !
Et bien sûr, sans oublier mon petit frère Pape Birame Bigué Ndiaye qui, depuis le palais de la République, nous a fait vivre le départ du chef de l’Etat vers la place de la Nation où, la Nation, représentée dans sa diversité, l’attendait pour le début du défilé. Dans un menu, quand l’entrée a été réussie, le plat principal ne peut déroger à la règle.
«Aujourd’hui, nous avons eu droit encore à un défilé impeccable», dira le président de la République Macky Sall à la fin de la cérémonie. Nous dirons aussi, sans risque de nous tromper, à l’endroit de nos confrères de la Rts, soutenus par une équipe technique tout aussi impeccable, vous avez été Impeccables !
Chapeau bas chers confrères!
Bien confraternellement,
Aminata MBODJ
Journaliste
Ancienne de Sud Fm.
aminatambodj_sn@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here