PARTAGER

Lors d’un séminaire sur la vidéosurveillance, la structure Unicom a enjoint les décideurs à mettre en place de nouveaux codes de sécurité. Amadou Anne, représentant d’Unicom, insiste : «Vu qu’aujourd’hui le monde est un peu menacé dans tous les domaines, on a invité tous les spécialistes qui s’exercent au niveau de la vidéosurveillance pour leur montrer qu’avec l’avancement de la nouvelle technologie, la sécurisation du pacte numérique, on peut avoir la sécurité chez soi et contrôler sa maison en étant dans son bureau par la vidéosurveillance.» Bien que plusieurs structures soient dotées de systèmes de vidéosurveillance, M. Anne pense qu’il faut s’adapter au rythme de la révolution numérique en renouvelant les équipements numériques. «La technologie avance, donc il faut s’adapter. Chaque jour, il y a des évolutions, c’est pour cela que nous aussi on est parti avec la nouvelle génération pour essayer de montrer aux utilisateurs de ces données, les mesures de sécurité pour qu’on puisse partager des idées. C’est ça qui améliore les réalisations», dit M. Anne.
Aujourd’hui, l’utilisation de la vidéosurveillance demeure une question très sensible surtout dans un pays où les données personnelles sont protégées. Amadou Anne relativise : «Les gens ont un peu peur de la camera de surveillance, parce que c’est un pas sensible. Vu que le monde est un peu menacé, la vidéosurveillance garantit notre sécurité.»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here