PARTAGER

Dr Ousseynou Diatta est passablement agacé par la montée de la maladie à Ziguinchor. Selon le Point focal épidémiologique à Ziguinchor, «il ne faut point se leurrer aujourd’hui à Ziguinchor où la situation est plus qu’alarmante». En plus de l’humidité qui est un facteur favorisant, il y a le non-respect des mesures et des gestes barrières qui montre la désinvolture des populations. Il dit : «Dès que vous sortez à Ziguinchor, sur 10 personnes que vous rencontrez, seule (s) 1 ou 2 portent le masque.» Selon Dr Diatta, tous les cas sont pratiquement concentrés au niveau de la commune de Ziguinchor où 231 cas sont enregistrés sur les 304 cas que totalise la région. Soit entre 75 et 80% des cas confirmés. «Et si on prend les 166 cas issus de la transmission communautaire répertoriés au niveau de la région de Ziguinchor, la commune éponyme totalise à elle seule 125 cas, soit les 80% des cas», martèle-t-il. Pour Dr Diatta, la solution est tout bonnement le respect des mesures barrières.
Sur les 304 cas que compte la région, Bignona totalise 44, Oussouye 15, les districts de Thionck-Essyl et Diouloulou 6 et Ziguinchor 239 cas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here