PARTAGER

Une nouvelle stratégie de financement des jeunes et des femmes, va maintenant porter sur les jeunes actifs, petits artisans, dont les activités ont besoin d’être boostées pour mieux se déployer. Pour eux, Macky Sall mettra bientôt en place la Délégation à l’Entreprenariat rapide (Der), qui va leur accorder des petits pécules, à la dimension de leur activité et de leurs besoins.

Macky Sall est décidé à aller vite. Lors du Conseil des ministres du mercredi dernier 13 septembre, il avait annoncé la création, «au sein de la présidence de la République, de la Délé­gation générale pour l’En­tre­prenariat rapide, Der/­Fj». Il en avait même précisé les fonctions, en assurant que cette structure serait «dotée d’une ligne de crédits importants, exclusivement dédiée aux femmes et aux jeunes, à travers notamment la mise en place de Bourses pour l’Entreprenariat Rapide (Ber) qui seront octroyées selon des modalités assouplies». Le Quotidien est en mesure d’établir que le chef de l’Etat a décidé de doter la structure de 30 milliards de francs Cfa. Une somme considérable, et susceptible de créer un effet levier pour mobiliser jusqu’à des fonds encore plus importants. 30 milliards, c’est en effet trois fois le montant de fonds propres exigés d’une banque dans la zone Uemoa. Et cela montre l’effort et l’ambition des autorités.
Ces fonds sont essentiellement consacrés aux jeunes gens et jeunes filles, artisans-auto entrepreneurs, couturiers, propriétaires de salons de coiffure ou de beauté, aux menuisiers bois ou métalliques, plombiers, tisserands, cordonniers et autres petits métiers. Le chef de l’Etat et son staff sont partis du constat fait par tous, que ces acteurs sont ceux qui ont le plus de difficultés à trouver un financement pour agrandir une affaire ou améliorer une stratégie de business. Le secteur financier formel ne pensera jamais à leur accorder des crédits. Or, dans un pays comme le Sénégal, ces autoentrepreneurs sont dans des secteurs d’activité souvent très dynamiques, et qui mobilisent une main d’œuvre assez nombreuse, bien que non formée et peu qualifiée.
La Délégation générale pour l’Entreprenariat rapide (Der/Fj), qui sera bientôt déployée dès la nomination de ses responsables, entre donc toujours dans la logique du chef de l’Etat de créer des emplois, ici en pérennisant et en renforçant l’emploi existant. Contrairement aux structures comme l’ancien Fonds national de promotion des jeunes (Fnpj), ou l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes, la Der/Fj cible des jeunes qui ont déjà fait montre de leur dynamisme et se sont mis, avec souvent presque pas de moyens, à leur propre compte. C’est dire que, si chacune des structures saisit bien son rôle et s’y conforme, il ne devrait pas y avoir de chevauchement, à la différence par exemple, de l’Anpej et de la Direction de l’Emploi, du ministère de l’Emploi.
D’ailleurs, lors du Conseil des ministres, comme on le lit dans le communiqué, Macky Sall a voulu prévenir les éventuels conflits. C’est ainsi que, comme le dit le document, il a «rappelé au Premier Ministre l’urgence de tenir des consultations régionales et un conseil interministériel sur l’entreprenariat féminin, de préparer un forum national sur l’entreprenariat et la promotion économique des femmes». Car, d’après ce que Le Quotidien en a appris, Macky Sall a le souci de la réussite de la mission qui sera confiée à la Der. Il veut que cette structure fasse une rupture par rapport au saupoudrage qui était fait dans le temps chaque fois qu’il était question de financer les jeunes et les femmes. Le chef de l’Etat veut que les financements qui seront accordés aient des effets durables.
mgueye@lequotidien.sn

37 Commentaires

  1. UTIC: merci de l’info. Mais après investigations, je me suis Cpte que la Présidence même n’est pas au courant de ce DER. Autrement on ne sait meme pas encore où elle est logée. Donc que l’État nous précise exactement son siège.
    Bonne lecture

  2. Merci président,mais a chaque fois que j’attend parlez de DER je vois jamais mentionné l’adresse même dans les journaux télévisé. Leurs coordonne svp

  3. Merci monsieur le président, vraiment vous pousser les Femmes et les jeunes d’aller vers l’avant.
    Nous les jeunes et les femmes nous vous devons un grand merci

  4. A ma qualité du Président Fondateur de AND MAGAL SUNU REW, qui est un Association de l’Entreprenariat des Jeunes (A.M.S.R) pour Un Développement Durable de la Ville et du Département de Thiès… je vous présentent tout mes félicitations et mes encouragements par ce que c’est pas du tout facile. Nous sommes conscients que les sénégalais peuvent s’unir autour de cet « ENTREPRENALISME » consensuel qui revitaliserait la NOTION DE MERITE REPUBLIQUE, en lui redonnant une dimension moderne et tangible, ancrée de l’Esprit AND MAGAL SUNU REW  » OSEZ- ENTREPRENDRE!  » c’est-à-dire dans l’esprit d’entreprise des citoyens, véritable richesse collective de la nation.
    Cette dynamique est d’autant plus à notre portée qu’elle renoué avec le notre programme l’IDEAL de la Jeunesse Sénégalaise. dont le sénégal est l’emblème depuis l’abolition des privilléges.
    Si nous parvenons à nous hisser collectivement à la hauteur de cette ambition, notre pays peut réenchanter son IDEAL NATIONAL et reprendre tout sa place puissance économique et morale en Afrique dans les années qui viennent…
    Une nouveau tissu économique dynamique, aujourd’hui en gestation, peut tirer notre hors déclin dans lequel il a eu peur de sombrer

  5. Bonjour et merci a vous MR LE PRESIDENT MACKY SALL d’avoir une pensee d’une si grande envergure envers les femmes et les jeunes.
    nous avons vraiment besoins de ses financements pour travailler et vous savez vraiment que se sont pas les projets qui manquent pour nous jeunes et alors nous attendons ses financements avec beaucoup de patience.
    MERCI

  6. Merci perisidane touk va motaly sa ngarell manda bi inchallah dioukhotma bene xaliss dama guiss loumou deff paramyer manda bi kene mousol KO deff Sénégal

  7. Bonsoir je m’appelle elimane Diagne j’ai 43 ans je suis dans le département de Nioro Du Rip arrondissement de Paos Koto Commune de Taiba Niassene.
    Je voudrai savoir si je peux postuler avec mon age et comment faire et ou déposer le projet
    En ce qui me concerne j’ai un projet d’embouche bovine depuis 2012. Il me manque les moyens le financer

  8. La DER est entraine de changer sa vocation car avant même les élections présidentielles une association de Kolda a été mis au courant de leur financement jusqu’à présent on nous fait courir de gauche à droit .

Répondre à Elimane Diagne Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here