PARTAGER

Une innovation dans la délivrance des visas pour le pèlerinage à la Mecque. A partir de l’édition 2019, les pèlerins n’auront plus besoin de se rendre au consulat d’Arabie Saoudite au Sénégal pour déposer une demande de visa. Pour alléger les procédures de délivrance des visas, les autorités saoudiennes ont mis en place un portail électronique dédié aux pèlerins, a annoncé vendredi le nouvel ambassadeur du Serviteur des deux Saintes mosquées en République du Sénégal, en marge d’un «ndogou» organisé dans les locaux de sa résidence, à l’honneur des partenaires du royaume d’Arabie Saoudite au Sénégal. «L’Arabie Saoudite fait beaucoup d’efforts pour faciliter le pèlerinage à tous les musulmans en général et aux Sénégalais en particulier. Cette année, il y a de nouvelles innovations qui ont été ordonnées par le roi Salman Ben Abdelaziz Al Saoud par rapport à la délivrance des visas. Autrefois la délivrance des visas se faisait au consulat. Mais à partir de cette année, elle se fera à partir d’un portail. Le consulat sera seulement un recours en cas de difficulté. C’est une grande avancée pour faciliter la délivrance de ces documents», assure le diplomate. Il ajoute que les deux Saintes mosquées ont connu des agrandissements «très importants». Ce qui va non seulement contribuer à l’amélioration des conditions du hadj, mais également au renforcement des quotas.
Pour l’édition 2019, le quota des voyagistes sénégalais, qui tournent autour de 31, est passé à 11 mille pèlerins contre 10 mille 860 en 2018. Cette hausse résulte du recul du quota de l’Etat en 2019. De 2 000, le nombre de places de l’Etat est tombé à 1 860 pèlerins.
Cependant, le gouvernement a maintenu le package à son niveau de l’année dernière, c’est-à-dire 2,6 millions de francs Cfa.
Le départ du premier vol de pèlerins pour les Lieux Saints de l’islam est prévu le 28 juillet prochain, le dernier vol retour étant programmé pour le 22 août.
A travers ce «ndogou» offert aux partenaires sénégalais, l’ambassadeur explique qu’il veut réaffirmer l’attachement du royaume d’Arabie Saoudite au Peuple sénégalais, mais aussi raffermir les relations fraternelles qui existent entre les deux Peuples. Notre ambition, déclare l’ambassadeur, c’est de pérenniser ce genre de cérémonies de partage afin de consolider les relations entre nos deux pays.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here