PARTAGER

Pour un fichier électoral estimé à 6 millions 682 mille 075 électeurs, les candidats déclarés à la Présidentielle du 24 février devront recenser chacun 53 mille 457 signatures. Dans un arrêté publié au Journal officiel, le ministre de l’Intérieur a fixé les modalités de collecte des parrains.

Top, c’est parti ! Ce matin, à la Direction générale des élections (Dge), les représentants des candidats déclarés à la Prési­dentielle du 24 février 2019 recevront les fiches de collecte de parrainages. Durant 3 mois, ces candidats à la Présidentielle devront sillonner le Sénégal à la recherche de 0,8% à 1% du fichier électoral. Dans son arrêté fixant les modalités de collecte des parrains, le ministre de l’Intérieur fait savoir que le fichier électoral compte à la date de la publication dudit arrêté (hier) 6 millions 682 mille 075 électeurs. «En application des dispositions de l’article L.115 alinéa 2 du Code électoral, le minimum de 0,8% du fichier général est de 53 mille 457 électeurs et le maximum d’1% est de 66 mille 820 électeurs», renseigne Aly Ngouille Ndiaye.
Lors de leur rencontre avec le ministre de l’Intérieur, les coordonnateurs nationaux chargés du parrainage des candidats recevront la version papier de la fiche de collecte et la clé Usb contenant le modèle du fichier électronique. «La fiche de collecte des parrainages de candidatures en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019 est de format 21 X 29,7 cm (A4)», précise l’arrêté.
Ensuite, il est mentionné dans la fiche 7 colonnes qui renseignent sur l’identité du parrain, portant sur l’ordre de numérotation : prénoms et nom, le numéro de la carte d’électeur, le numéro des 17 caractères de la carte d’identité Cedeao, la circonscription électorale et la signature. La version électronique est constituée de fichier en format Excel et comporte autant de fichiers que de régions ou des représentations diplomatiques concernées. En tous les cas, le ministre de l’Intérieur demande au Directeur général des élections (Dge) et au Directeur de l’automatisation des fichiers (Daf) de veiller à l’exécution du présent arrêté.

36 candidats déclarés sur la ligne de départ

1. Macky Sall, Président sortant
2. Malick Gakou, ancien ministre des Sports et du commerce
3. Khalifa Sall, député maire de Dakar
4. Karim Wade, ancien ministre d’Etat
5. Samuel Sarr, ancien ministre de l’Energie
6. Cheikh Hadjibou Soumaré, ancien Premier ministre
7. Bougane Guèye Dany, journaliste
8. Ibrahima Sylla, enseignant-chercheur en Sciences politiques à l’Université Gaston Berger (Ugb)
9. Abdoul Mbaye, ancien Premier ministre
10. Abdoulaye Baldé, ancien ministre d’Etat
11. Pierre Goudiaby Atépa, architecte
12. Mamour Cissé, ancien ministre d’Etat
13. Sidy Bouya Mbaye, romancier non-voyant
14. Mamadou Lamine Diallo, député
15. Badou Kane, président du mouvement Demal sunu bopp
16. Ansoumana Dione, président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux
17. Ousmane Sonko, député et ancien inspecteur des Impôts et domaines
18. Me Mame Adama Guèye, avocat
19. Issa Sall, député
20. Idrissa Seck, ancien Premier ministre
21. Pape Diop, député et ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat
22. Thierno Alassane Sall, ancien ministre de l’Energie
23. Mme Françoise Hélène Gaye, activiste
24. Ngouda Fall Kane, ancien président de la Centif
25. Boubacar Camara, ancien Dg des Douanes
26. Ibrahima Hamidou Dème, ancien magistrat
27. Mamadou Dièye, capitaine de l’Armée radié
28. Moustapha Guirassy, député et ancien ministre de la Communication
29. Mme Aïda Mbodj, député et ancien ministre
30. Mme Nafissatou Wade, Convergence déggu jëf
31. Thierno Bocoum, ancien député
32. Mme Ndella Madior Diouf, femmes d’affaires
33. Cheikh Alassane Sène, Mouvement daj depp
34. Habib Sy, ancien ministre d’Etat
35. Pr Yassine Fall, économiste
36. Ibou Yagou Ndiaye, ancien ambassadeur
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here