PARTAGER

Faisant suite à l’article paru dans le journal Le Quotidien du 24 avril «Un confinement a problèmes», la direction générale du Lagon 2, n’ayant eu aucun entretien téléphonique verbal ou physique avec le journaliste qui a écrit et publié ces propos, réfute catégoriquement les remarques inconsidérées tenues en son nom.
Les paroles recueillies auprès de Monsieur Etienne Thibault, président du Syndicat des hôteliers indépendants dont nous ne faisons pas partie, n’engagent que lui-même et en aucun cas notre établissement. Les mesures nécessaires à cet effet seront prises dans les plus brefs délais.
Toutefois, la direction du Lagon 2 tient à souligner la bonne exécution du dispositif d’accompagnement sanitaire des personnes en séjour dans son établissement dans le cadre de l’épidémie Covid-19 et des normes expressément requises par les autorités compétentes.
La Direction

Droit de réponse
Suite à l’article paru dans Le Quotidien le 24 avril 2020 «Un confinement à problèmes», Monsieur Etienne Thibault, président du Syndicat des hôteliers indépendants, réfute les propos tenus en son nom ainsi que sa qualité de responsable de l’hôtel le Lagon 2.
NDLR. Le Quotidien se désole que des querelles personnelles extérieures cherchent à troubler son travail en cette période de gestion de crise. Les lecteurs se rendent compte que le «démenti», ainsi que le «droit de réponse» ci-dessus n’apportent aucune réplique ni ne démentent rien de ce qu’a produit notre collaborateur Jean Pierre Corréa, dont il faut saluer le professionnalisme. Nous aurions pu nous dispenser de les publier, mais avons tenu à mettre leurs auteurs face à la vacuité de leurs prétentions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here