PARTAGER

Alain Giresse n’est plus le sélectionneur du Mali ! Pris en grippe par les supporters depuis des mois, le Français a présenté sa démission mercredi. «C’était devenu compliqué pour moi. Il y a des moments où il faut savoir arrêter. C’est une démission mais pas à l’amiable», a expliqué le technicien de 65 ans sur le site de la Caf. Cette décision fait suite au 0-6 et au 0-0 concédés face au Maroc qui éliminent quasiment les Aigles de la course au Mondial 2018.

Il ne pouvait plus tenir«psychologiquement»
«Effectivement Giresse nous a présenté sa démission mercredi. Il dit ne plus tenir psychologiquement pour diriger l’équipe. De plus, il dit le faire pour sa propre sécurité», a indiqué Boubacar Baba Diarra, le président de la Fédération malienne de football.
En poste depuis mars 2015 après un premier passage (2010-2012), Giresse avait déjà été poussé vers la sortie après l’échec au premier tour de la Can 2017. «Personne n’a interdit à Giresse de revenir au Mali. Cependant, je ne peux lui garantir sa sécurité. L’atmosphère ambiante à Bamako ne lui permet pas de circuler», avait notamment lancé le président de la Fédération malienne, après la Can.
En mars, mis au chômage technique en raison de la suspension du Mali par la Fifa, l’ancien Bordelais avait été annoncé tout proche du Zamalek, avant de poursuivre ses fonctions une fois les Aigles réintégrés dans le football mondial. «Je démissionne et il y aura des répercussions à différents niveaux du staff», a ajouté Giresse mercredi. «Deux aspects s’imposent dont une partie sportive. Dans la génération de joueurs de 2012, beaucoup ont arrêté. Actuellement les jeunes qui arrivent doivent encore mûrir. Cette fois, les conditions n’étaient pas réunies. Le classement Fifa montre qu’on avait des difficultés.»
Poussé à la sortie par les supporters
Signe que le point de non-retour avait été atteint, le Congrès National des Sup­porters des Aigles du Mali (Cnasam) avait notamment décidé de boycotter les matchs des Aigles tant que le Français serait en poste… Voilà donc la Femafoot en quête d’un nouveau sélectionneur. C’est un grand ménage qui s’opère puisque Djibril Dramé, en charge de la sélection A’ (locale), a été remercié et remplacé par Nouhoum Diané, l’actuel entraineur du Mamahira Ac de Kati.
Revenu au Mali en 2015 pour coacher les Aigles après les avoir pris en main entre 2010 et 2012, l’ancien international français a notamment eu sous son aile les joueurs maliens de Jupiler Pro League Sambou Yatabaré et Mamatou N’Diaye (tous deux à l’Antwerp), Abdoulaye Diaby (Club Bruges), Kalifa Coulibaly (ancien de Gand et de Charleroi), Birama Touré (ancien du Standard) et Hamari Traoré (ancien du Lierse).
En tant qu’entraîneur, Giresse a coaché Toulouse (1995-1998 et 1999-2000) et le Psg (1998), avant de devenir le sélectionneur de la Géorgie (2004-2005), du Gabon (2006-2010), du Mali (2010-2012 et 2015-2017) et du Sénégal (2013-2015).
Avec Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here