PARTAGER

L’Equipe des U20 du Sénégal à cessé sa grève entamée à 24 heures de la cérémonie de remise du drapeau national. Tout est rentré dans l’ordre, selon le président de la Fédération sénégalaise de sénégalaise de football. En négociant avec le ministre des Sports, Me Augustin Senghor a fini par obtenir des garanties qu’une partie des primes sera payée. «Je peux vous dire que des dispositions sont prises par le ministre des Sports pour verser une partie des primes de la dernière Can. Chaque joueur aura une prime de participation d’un million de francs Cfa pour la Coupe du monde. Ces problèmes sont derrière nous et c’est rassurant», a renseigné le président de la Fédé foot en marge de la cérémonie de remise du drapeau national aux U20 en direction de la Coupe du monde en Corée du Sud. Dans la même foulée, les vice-champions d’Afrique ont reçu une promesse de la part du ministre qui va verser une prime de 2 millions en cas de qualification en demi-finale et 5 millions s’ils arrivent à remporter le trophée mondial.
Expliquant les lenteurs notées concernant le versement des primes, Me Senghor l’explique par «une tension financière». «Nous sommes pris par la charge des bons résultats. Quand on se retrouve avec 3 Can et deux coupes du monde ça fait plaisir mais paradoxalement ça augmente les charges du ministère des Sports et de la fédération», souligne-t-il.
En ce qui concerne les primes intermédiaires relatives à d’éventuelles qualifications entre les 8es et les quarts de finale, la Fédération sénégalaise va les prendre en charge, selon Me Senghor, en versant à chaque joueur une enveloppe d’un million. Sur l’objectif que s’est fixé l’équipe U20 de remporter la Coupe du monde, le président de la Fédé foot estime que cela témoigne que les équipes du Sénégal sont en train de progresser au niveau mental. «S’ils le disent, nous ne pouvons que les croire», note-t-il.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here