PARTAGER

La mairie de ville croit trouver l’astuce pour un confinement effectif des talibés en cette période d’Etat d’urgence général. Elle a doté vendredi d’un important lot de vivres aux daaras implantés dans les trois communes de la ville. «La ville met à la disposition des trois communes de Rufisque des denrées alimentaires constituées de 20 tonnes de riz, 1 200 litres d’huile et du sucre d’une valeur de 20 millions pour assister les 90 daaras répartis dans les dites communes», a déclaré Daouda Corréa, adjoint au maire de la vieille ville. «On l’a fait pour que les maîtres coraniques puissent retenir les talibés dans les daaras», a expliqué à sa suite Boubacar Albé Ndoye, maire de Rufisque-Est, parlant au nom de ses collègues des autres communes présents à la rencontre. Reste à savoir si les maîtres coraniques vont se conformer aux mesures édictées en ce sens. Comme autres mesures d’accompagnement prises par le comité de crise de la Ville, mis en place avec la propagation du coronavirus, Daouda Corréa a annoncé un montant de 37 millions de francs en accessoires de nettoiement, produits désinfectants et équipements destinés à ces 90 daaras ainsi qu’aux associations de personnes handicapées et 3 millions pour assurer le fonctionnement de l’hôpital Youssou Mbargane Diop. «40 millions de francs sont prévus pour l’assistance des populations indigentes en termes de secours et d’appui aux nécessiteux», a encore relevé M. Corréa, évaluant au total à 120 millions le montant mobilisé par la Ville compte tenu de la contribution de 10 millions apportée au Comité national de lutte et 10 autres millions pour le comité départemental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here