PARTAGER

Le président de la République Macky Sall a reconduit les 30 milliards de l’année dernière dans le budget pour le financement de l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes. Le dépôt des dossiers pour 2019, ouvert hier pour deux mois, se fera en ligne.

Pour l’offre de financement de 2019, l’accompagnement financier de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (Der) reste le même que celui de l’année écoulée. La somme de 30 milliards va servir à financer les femmes et jeunes à la recherche d’emploi pour l’exercice 2019. «Les produits que nous avons mis à la disposition des populations en 2018 ont été plébiscités, les gens en redemandent. Nous allons remettre la couche autonomisation économique des femmes et des jeunes qui sont les enveloppes qui iront de 10 mille à 500 mille francs Cfa. Nous allons introduire cette année un crédit de 10 mille à 50 mille francs que des gens dans des marchés peuvent emprunter et rembourser dans le jour, le mois…», a indiqué hier Pape Amadou Sarr. Le délégué général de la Der s’exprimait en conférence de presse pour faire le bilan de l’exercice 2018 et perspectives 2019. Il est aussi prévu des financements de 1 à 10 ou 15 millions pour accompagner le tissu des Pme.
Le dépôt des dossiers de candidatures a été officiellement lancé hier pour une période de deux mois. «Le 5 septembre, on fermera les guichets. Il n’y aura pas d’extension, pas de dérogation possible. Nous passerons au traitement des dossiers. Nous finançons les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs, nous ne finançons pas les fonctionnaires et les salariés. Nous allons être stricts sur ces critères», a précisé M. Sarr. «Tous ceux qui nous ont saisi, des fonctionnaires et gens qui travaillent et qui veulent faire de l’embouche bovine, ovine porcine, on y a mis beaucoup d’argent et il y a assez de viande dans le pays et on n’en prendra pas», alerte le délégué général.
Pour cette année, le dépôt se fera en ligne car, précise M. Sarr, la procédure a été dématérialisée grâce à une plateforme mise en place par la Der. Toutefois, il y a aura quelques guichets dans des sous-préfectures des milieux reculés. Cependant, ces dossiers ne seront pas prioritaires et leur traitement se fera trois mois après ceux en ligne. Les conditions d’éligibilité restent les mêmes, c’est-à-dire 40 ans au plus pour les hommes alors qu’il n’y a pas de limite d’âge pour les femmes. «La Der n’a pas mandaté d’intermédiaires, elle n’a pas de consultants. Les seuls habilités à recevoir les dossiers et à vous conseiller sont les préfets et les gouverneurs dans les régions dans les départements» avertit Pape A. Sarr.
Pour plus de facilité dans le recouvrement des prêts, la Der collabore avec les 4P, à savoir le préfet, la police, le procureur et la prison.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here