PARTAGER

C’est à croire que «Les chantiers de Thiès» sont devenus le feuilleton à N saisons de la vie politique sénégalaise. Chaque année, ils reviennent sur la place publique. Et au rythme où évolue le landerneau politique, on est tenté de croire qu’ils seront un boulet que le président de Rewmi, qui n’est pas encore «ndjitou rewmi», va continuer de traîner. Au moment où la justice en a fini avec Ndamal Cajoor pour ce dossier, il y a toujours place pour cette affaire politico-judiciaire dans le débat politicien. Tant que Idy est là toujours présent et bien visible, ses adversaires refuseront de tourner définitivement cette page, disons tache noire de sa carrière politico-administrative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here