PARTAGER

Pour le Pds et ses alliés, les Présidents africains qui étaient à l’investiture de Macky Sall ont fait dans l’ingérence. Le Fpdr invite donc Ouattara et Cie à éviter, à l’avenir, de «mettre de l’huile sur le feu».

Une partie de l’opposition sénégalaise n’a pas digéré le soutien des Présidents africains qui étaient aux côtés de Macky Sall lors de son investiture samedi dernier. Le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) a fini par écrire une lettre ouverte à l’endroit des invités du candidat de Bby et de la Grande coalition présidentielle. Mais Mamadou Diop Decroix et Cie ont plus axé leur «surprise» et leur «consternation» sur le souhait de Alassane Ouattara d’un second mandat pour son «ami». «Pour beaucoup moins, l’ambassade du Sénégal à Abidjan avait été envahie par des jeunes militants. Vous ne pouvez ignorer que le Sénégal se dirige vers les élections les plus risquées de son histoire politique. Pour la première fois, le candidat sortant instrumentalise la justice pour empêcher la candidature de ses principaux opposants, Karim Wade et Khalifa Sall. Pour la première fois, le gouvernement refuse ouvertement l’application des dispositions légales du Code électoral, notamment l’article L48 qui donne aux partis politiques un droit de regard et de contrôle sur le fichier électoral», lit-on dans une lettre ouverte aux chefs d’Etat ivoirien, libérien, gambien et mauritanien.
Le Fpdr y voit donc dans les propos de ADO «une ingérence inadmissible et une pression scandaleuse». Et de rappeler : «Quand vos deux pays avaient été confrontés à des situations comparables, le Sénégal avait adopté une démarche fraternelle visant à encourager le dialogue et le consensus entre les acteurs politiques. Aujourd’hui, vous choisissez un camp, celui du coup d’Etat électoral de Macky Sall. Les liens de fraternité et de solidarité entre nos Peuples devraient en effet se situer au-dessus de toute autre considération.» Les alliés du Pds ont aussi lancé un message. «Nous souhaitons qu’à l’avenir, à défaut de pouvoir contribuer à éloigner les menaces que la volonté hégémonique de Macky Sall fait peser sur notre pays, vous évitiez de mettre de l’huile sur le feu et de compromettre les excellentes relations que l’histoire et la géographie ont tissées entre nos Peuples frères», conclut le Fpdr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here