PARTAGER

Le contexte électoral marqué cette année par l’organisation des élections législatives risque de perturber la fin de la saison de lutte avec l’élection des députés calée pour le 30 juillet, soit à un jour de la fin de la saison. Le promoteur Pape Abdou Fall a pris les devants pour avancer le combat Modou Lô-Lac 2 à la date du 16 juillet. Mais cela ne suffit pas à dissiper les doutes par rapport à la tenue de ce combat en pleine campagne électorale. Thierno Kâ de rassurer : «S‘il ne se pose pas un problème de service d’ordre, rien ne s’oppose à la tenue de ce combat dans la mesure où il n’est pas interdit d’organiser de combats en période de campagne électorale.»
Sur une éventuelle prolongation de la saison de lutte jusqu’en août pour donner la possibilité aux promoteurs de disposer d’autres dates, le responsable de la Communication de souligner que cette décision relève de la responsabilité du ministre des Sports.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here