PARTAGER

Les incendies qui ravagent en ce moment le Centre et le Nord du Portugal ont fait au moins 31 morts, selon un bilan de la Protection civile lundi après-midi. En juin dernier déjà, un incendie avait coûté la vie à 64 personnes. La Galice, en Espagne, est également touchée et 3 personnes ont péri. C’est tout le nord-ouest de la péninsule ibérique qui doit faire actuellement face à un épisode de sécheresse exceptionnel.

Le bilan pourrait encore s’aggraver. La journée du dimanche 15 octobre a été particulièrement grave, avec quelque 300 incendies répertoriés, un record absolu. Ce sont à nouveau les régions du Nord et du Centre du Por­tugal qui sont les plus affectées, et l’état d’urgence est décrété pour toute la partie du territoire au-dessus du Tage, soit pratiquement les deux tiers du pays. Le nombre des incendies a légèrement diminué, mais quelque 6 000 pompiers sont toujours mobilisés.
De nombreux villages ont été évacués, mais les secours n’arrivent pas toujours à temps dans les zones escarpées les plus reculées. Les conditions météorologiques sont alarmantes, les températures atteignent ou dépassent les 35 degrés, une situation hors normes pour un mois d’octobre.
De plus une grave sécheresse sévit, il n’a pas vraiment plu depuis presque un an. Dimanche la situation s’est révélée très dangereuse en raison des vents soufflés par la tempête tro­picale Ophélia qui remonte vers le Nord de l’Europe. Après la tragédie de Pedrogão Grande en juin dernier et ses 64 morts, le choc est terrible au Portugal.
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here