PARTAGER

Des organisations de la société civile condamnent fermement les affrontements entre le Pur et Benno bokk yaakaar, occasionnant la mort de deux personnes et de nombreux blessés à Tambacounda lundi. Dans un communiqué, le Cosce, la Pacte, Wanep-Sénégal, Gorée institut, Africa jom, Caritas Sénégal et le Forum social sénégalais déplorent l’escalade de la violence verbale et physique avec des attaques de convois et de caravanes dans certaines zones, notée après 10 jours de campagne. Dans un communiqué, les camarades de Mamadou Mignane Diouf, coordonnateur du Forum social sénégalais (Fss), soutiennent que «de pareilles dérives ne devraient plus se reproduire». C’est pourquoi les organisations signataires de cette déclaration réitèrent leur appel à la paix, au respect des règles du jeu démocratique et dénoncent toutes formes de dérapage et de violence de quelque bord que cela vienne. «Nous invitons tous les candidats à diffuser chacun un message ferme de paix à leurs partisans, exigeons qu’en lieu et place des services privés de sécurité, (milices), que nos forces de défense et de sécurité assument entièrement leurs responsabilités régaliennes de protection des candidats et des citoyens», lit-on dans ladite déclaration. Ces organisations rappellent, en outre, aux autorités judiciaires «l’urgente nécessité d’une enquête impartiale pour faire la lumière sur les événements susmentionnés». Elles invitent les candidats à signer la charte d’éthique pour les candidats à l’élection présidentielle qui leur sera proposée dans les meilleurs délais.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here