PARTAGER

Yahya Jammeh ne sera pas trop dépaysé dans son exil de Malabo. Outre qu’il pourra toujours baigner l’Atlantique, comme à Banjul, le satrape gambien va retrouver un régime qu’il a connu pendant 22 ans, la dictature. Il pourra donc s’y mouvoir à son aise, sous la griffe protectrice de son «oncle» Obiang. Mais pour ne pas suivre ses pas, Barrow, qui lui bouge sans penser à Bata, pourra compter sur les bottes des militaires sénégalais, à l’ombre desquels la nouvelle démocratie gambienne va se renforcer. Cela mérite bien des pas de danse des Gambiens… mais sans Bata !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here