PARTAGER

Tout de blanc vêtu, le candidat de la coalition Idy 2019 s’est déclaré vainqueur de la Présidentielle avant même l’heure du scrutin, à Kaolack où il a démarré sa 4e journée de campagne. A côté de lui, la présence de Pape Diop qui a rallié son camp sautait à l’œil. Ce qui a sans doute provoqué ce sentiment qui l’a poussé à dire, qu’avec tous ces leaders politiques qui l’ont rejoint récemment, il passera au 1er tour. Heureux de la forte mobilisation au Saloum, le libéral s’est engagé, une fois élu, à mettre fin au système des bons impayés.
Le doyen des candidats, Me Madické Niang, à Kanel, seul sur le toit de sa voiture, peinait à sortir ses mots. 4 jours seulement de campagne et déjà l’avocat semble ne pas être au meilleur de sa forme. Il avait la voix cassée, et ses mains tremblaient au point qu’il avait du mal à tenir correctement le micro. Mais cela ne l’a pas empêché de lancer des piques à l’endroit du Président sortant. L’incontestable talibé de Serigne Saliou Mbacké a dit avoir mal, «parce que celui (Macky Sall) que Kanel considère comme son fils n’a rien fait dans la localité». Il a ainsi promis à son tour de régler les problèmes du Fouta, en commençant par l’assainissement, et à refaire les routes dégradées. En boubou wolof aussi beige que ceux de ses militants retrouvés à Dagana, Maky Sall devant la grande foule, a essayé lui aussi de gagner la sympathie des votants, en leur promettant le renforcement des périmètres irrigués de Dagana, et une enveloppe de 105 mil­liards de Cfa destinée à des projets à Podor.
«Sonko Président», «Sonko Président» ont scandé les quelques militants du leader du Pastef à Kaffrine. Escorté par de gros bras, pour sûrement dire à ceux qui l’ont attaqué à Saint-Louis que «nous sommes prêts pour l’affrontement», le candidat Ousmane Sonko qui dit vouloir travailler pour l’intérêt du Sénégal, souhaite quant à lui, une fois élu, «retirer les 8 milliards alloués à Macky Sall, qui les distribue n’importe comment». Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) veut assurer l’emploi des jeunes.
mfkebe@lequotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here