PARTAGER

Dans la région de Matam, les drames se succèdent. Avant Oudalaye, situé dans le département de Matam, le village de Sylla Diongto, niché dans la commune de Dabia (arrondissement de Agnam Civol), vit dans une situation critique. Un vent violent survenu dans la journée du dimanche a ravagé plusieurs concessions. Selon le chef du village, Amadou Sylla, interrogé par la radio communautaire Doumga Fm, les sinistrés ne savent plus à quel saint se vouer. Sur un ton désespéré, il tire la sonnette d’alarme : «En cette période d’hivernage, si rien n’est fait, la situation risque de s’aggraver.» Autrement dit, il appelle au secours en listant les dégâts : «Même s’il n’y a pas de pertes en vies humaines, les dégâts matériels seraient énormes : 41 maisons ont été recensées, des bâtiments effondrés, des murs tombés et des toitures emportées.»
Sylla Diongto est un village situé dans la zone du Dandé Mayo à moins de 10 kilomètres de la frontière avec la Mauritanie.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here