PARTAGER

Regardez, ce vendeur de Café Touba qui a thésaurisé pendant des décennies avant de construire sa maison est devenu un Sdf après le passage des bulldozers. C’est l’économie de toute une vie qui se retrouve sous les gravats. A Tivaouane Peulh, c’est le sinistre spectacle après la démolition de plus de 100 maisons où les cris de désespoir se mêlent à l’incertitude. Il faut tout recommencer. Quelle tristesse !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here