PARTAGER

Désinformation ou «fake-news» ? Des Usa au Sénégal, ce sont les termes les plus référencés du débat politico-médiatique. La société civile et l’opposition seraient de véritables machines de ragots, de manipulations, si l’on en croit le pouvoir qui n’utilise plus un langage policé pour se défendre. On en est à un débat caricatural, gonflé de mots condescendants, pour descendre des adversaires. On en est là et on en oublie l’essentiel : l’essentiel, c’est le débat sur l’avenir de ce pays qui peine encore à décoller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here