PARTAGER

La Conférence des leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (Frn) exprime sa «forte préoccupation» devant «la longue détention sans jugement du prisonnier politique Guy Marius Sagna», arrêté le 29 novembre devant les grilles du Palais protestant contre la hausse du prix de l’électricité. Dans un communiqué, ce regroupement des partis de l’opposition a décidé de constituer un avocat pour assister et défendre l’activiste contre «les mesures arbitraires dont il est victime».
La Conférence des leaders du Frn, réunie hier, a engagé toutes ses composantes «à ne ménager aucun effort pour obtenir la libération immédiate et inconditionnelle de Guy Marius Sagna et l’arrêt des poursuites engagées contre lui et ses co-accusés». Le Frn fait savoir qu’elle engagera «toutes les actions nécessaires pour le respect de la liberté d’expression et de manifestation au Sénégal, ainsi que des droits des opposants». Par ailleurs, le Frn a renouvelé ses «vives félicitations» aux plénipotentiaires de l’opposition à la Commission politique du Dialogue national pour le «sérieux, l’expertise et l’ouverture avec lesquels ils s’acquittent de leurs missions».
Cette plateforme de l’opposition souhaite la plus grande diligence dans la mise en œuvre des consensus retenus sur le point relatif à l’audit du fichier et du processus électoral. «Tout retard aurait des conséquences négatives sur l’organisation des élections locales que nous souhaitons la plus rapprochée possible», a conclu le Frn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here