PARTAGER

«Ce qu’on peut dire, c’est qu’il n’y a rien de nouveau dans son discours. Donc, il n’a fait que répéter ses promesses sur lesquelles il entretient les Séné­galais depuis 5 ans. Jusqu’à présent, il ne les a pas respectées comme cela a été le cas pour son mandat qui, en principe, devait se terminer au mois de février 2017. Il avait promis un taux de croissance de 7% et 500 mille emplois aux jeunes, et aucun de ses engagements n’a été respecté. Hier, il est revenu avec des promesses à l’allure exponentielle. Pour l’annonce qu’il a faite sur la baisse du prix de l’électricité à hauteur de 10%, attendons de voir les modalités de sa mise en œuvre. Ce n’est pas une baisse significative d’autant plus que le coût du pétrole, qui constitue les 60% du coût de l’électricité, ont diminué ces quatre dernières années de plus de la moitié de son prix d’il y a cinq ans. Aussi, parce qu’avant cela, il avait parlé de la baisse du prix du loyer et on a vu dans la mise en œuvre d’énormes difficultés.»

msfaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here