PARTAGER
Déthié Faye. Ces conditions, coordonnateur du Pôle des non-alignés

Comme on pouvait s’y attendre, la date des Locales a été à l’ordre du jour de la réunion d’hier de la Commission du dialogue politique. Ce, après la sortie de la Société civile, mais aussi l’amendement du gouvernement proposant la fourchette «au plus tard le 28 mars 2021». Aucune date n’a été émise, mais mandat a été donné à la Commission cellulaire dirigée par le Gl Mama­dou Niang de faire les «démarches nécessaires» pour procéder à l’audit du fichier et à l’évaluation du processus électoral, informe Déthié Faye. «La commission nous a informés avoir discuté avec le président Famara Ibrahima Sagna qui assure qu’il allait incessamment être installé et qu’il prendra immédiatement contact avec nous pour que des dispositions puissent être prises», a ajouté le représentant des non-alignés. En attendant, il a été retenu de mettre en place un comité technique qui sera chargé d’élaborer un document qui va servir de base pour les termes de référence. «Ce qui fait que dès l’installation de la commission nationale, la Commission politique lui remettra ce document pour qu’il puisse saisir le gouvernement en vue de prendre contact avec nos partenaires techniques et financiers pour le choix d’un cabinet indépendant. Nous, nous avons dit que c’est nous qui devons proposer la date précise des élections», a dit M. Faye.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here