PARTAGER

Après être resté un mois sans enregistrer de nouveau cas de Covid-19, la région de Matam a recensé hier deux cas testés positifs au coronavirus. Il s’agit d’un cas communautaire localisé à Kanel et d’un autre cas positif dans la commune de Bokidiawé.

Le virus Covid-19 voyage vers l’intérieur du pays à quelques jours de la célébration de la fête de Tabaski. La région de Matam qui était au vert pendant au moins un mois, renoue avec le coronavirus. Bokidiawé, chef-lieu communal, vient d’enregistrer un cas positif. De même que Kanel où un cas communautaire a également été déclaré.
La région de Matam compte désormais deux nouveaux cas positifs pris en charge dans les centres de traitement des épidémies. Après le récent cas de Kanel, Bokidiawé, dans le département de Matam, vient d’enregistrer son premier cas de coronavirus, ce jeudi, nous a informé une source. Il s’agit d’un talibé (apprenant du Coran) dans un grand foyer religieux de la localité. Notre source nous indique aussi que depuis ce mardi, ces étudiants de l’école coranique organisaient leur «Itmam» (cérémonie de graduation) qui a accueilli plus d’une centaine de personnes.
La personne testée positive serait acheminée au centre de traitement des épidémies de Matam, ses contacts ont été prélevés pour d’éventuels tests. Il faut signaler qu’à Matam, c’est le relâchement total.
Avec la célébration de la fête de Tabaski, ceux qui quittent Dakar pour se rendre dans les régions peuvent être des vecteurs de transmission de la maladie. Les populations sont appelées au respect des gestes barrières tels que le port du masque qui est d’ailleurs obligatoire et le respect de la distanciation physique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here