PARTAGER

Le Millennium challenge corporation (Mcc) et le gouvernement du Sénégal procéderont à la signature du deuxième compact lundi 10 décembre 2018, à Washington D.C.

Le Premier ministre Maham­med Boun Abdallah Dionne sera à Washington D.C. le lundi 10 décembre 2018 pour la cérémonie de signature du deuxième Compact du Millennium challenge corporation (Mcc) pour le Sénégal. L’Unité de formulation et de coordination du deuxième programme Mca-Sénégal (Ufc-Mca Sénégal), qui en a fait part hier dans un communiqué, explique : «La signature de cet accord de don, d’un montant de 600 millions de dollars (environ 300 milliards de francs Cfa) dont une subvention de Mcc de 550 millions de dollars (environ 275 milliards de francs Cfa) et une contribution du gouvernement du Sénégal de 50 millions de dollars (25 milliards de francs Cfa), fait suite à l’approbation du Programme compact du Sénégal par le Conseil d’administration du Mcc le 7 novembre 2018.»
Le deuxième compact du Sénégal, poursuit l’Ufc-Mca, «permettra de stimuler la croissance économique et de réduire la pauvreté à travers des investissements qui feront de l’électricité un service accessible à tous et au moindre coût pour les ménages et les entreprises». Déclaré éligible à formuler un deuxième compact en décembre 2015, note le document, le Sénégal a mis en place l’Ufc-Mca qui a identifié, à travers une démarche scientifique et inclusive, les projets susceptibles d’adresser la contrainte majeure au développement et à la croissance portant sur «le coût élevé de l’énergie et le faible accès à l’électricité en milieux rural et périurbain».
Le deuxième Programme Mca-Sénégal, qui sera mis en œuvre sur une durée de cinq ans (mi 2020-mi 2025), s’articule autour des trois projets. Le premier a trait à la «modernisation et au renforcement du réseau de transport de Senelec». Le deuxième projet concerne
«l’amélioration de l’accès à l’électricité en zones rurales et périurbaines». Quant au troisième, il porte sur «l’amélioration du cadre légal et renforcement de capacités des acteurs».
Les responsables de l’Unité de formulation et de coordination estiment ainsi, que «le deuxième Mca-Sénégal contribuera à l’atteinte des objectifs ambitieux de développement du sous-secteur de l’électricité énoncés dans le Plan Sénégal Emergent (Pse)».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here