PARTAGER

Ce marathon judiciaire a été marqué par un mauvais départ avec les témoignages, puis les pistes glissantes sur lesquelles le fils, Massata, l’a mené. Le procureur de la République veut voir les Diack en prison. Mais la défense n’entend pas laisser le Tribunal de Paris faire du Sénégalais un «cobaye». Sans doute que celui qui a été placé en résidence surveillée depuis 5 ans (p)Iaaf d’impatience pour retrouver les siens. Il faudra franchir cette haie du 16 septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here