PARTAGER

Le dialogue appelé de tous ses vœux par le Président se prépare. Et comme il est assuré que les principaux ténors de l’opposition vont le boycotter comme promis, Macky Sall ratisse large dans les termes de référence. Il s’agit d’accrocher toutes sortes de parties prenantes et d’acteurs socio-professionnels ; d’où la salade qui sera servie aux participants de la future auberge espagnole. Néanmoins, un sujet non moins important fera défaut dans les débats : la fixation des dates d’évènements religieux musulmans. Qui devrait en fixer les modalités ? Ou bien est-ce faire le jeu des ennemis de l’islam que de poser la question ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here