PARTAGER

Le Parti de la réforme est convaincu qu’il y aura une continuité dans la formation du gouvernement. Amadou Dawa Diallo et ses camarades appellent le Président Macky Sall à faire de l’emploi des jeunes et de la responsabilisation des femmes sa priorité.

Le Président Macky Sall réélu. Les félicitations et remerciements se poursuivent. En conférence de presse au Cices, samedi, le Parti de la réforme (Pr) s’est réjoui de la victoire du candidat de Benno bokk yaakaar. «Le Parti de la réforme adresse ses vives félicitations à tous les acteurs qui se sont mobilisés pour la tenue du scrutin du 24 février dernier dont la régularité et la transparence ont été reconnues et saluées par tous les observateurs nationaux et internationaux», a dit le porte-parole du parti. Ahmadou Gaye est revenu sur l’appel du chef de l’Etat. «Au lendemain de la proclamation officielle des résultats de la Présidentielle, le président de la République nouvellement réélu, fidèle à son attachement au dialogue et soucieux des intérêts supérieurs de la Nation, a lancé un appel solennel à toutes les forces vives du pays pour se retrouver sincèrement autour d’une table afin de continuer à bâtir le Sénégal», rappelle-t-il. Par conséquent, M. Gaye et Cie invitent l’opposition à répondre positivement à la main tendue du président de la République si elle se soucie de l’intérêt du pays. Car, selon le parti jadis dirigé par Abdourahim Agne, «l’opposition doit revoir sa copie et faire amende honorable en rejoignant la table du dialogue au lieu de s’inscrire dans une dynamique de négation qui ne l’honore pas».
Par ailleurs, le Secrétaire général du Pr s’est prononcé sur la formation du gouvernement qui doit piloter les politiques publiques du Président Sall durant ce quinquennat. Amadou Dawa Diallo soutient que «Macky Sall a été accompagné, durant son premier mandat, par des politiques qui ont participé, en sept ans, à la réalisation de son bilan élogieux qui lui a valu d’être reconduit à la tête du pays le 24 février dernier». En conséquence, il s’attend à «une continuité quant à la formation de la nouvelle équipe gouvernementale, même s’il y aura quelques réajustements». Car, pour lui, l’on ne peut pas se battre, accompagner quelqu’un, le réélire et qu’à l’arrivée un autre vienne travailler à sa place. M. Diallo a également noté qu’une grande partie de l’électorat jeune a porté son choix en défaveur du Président Sall et que cela demeure un message qu’il doit décrypter. Il invite ainsi le chef de l’Etat à «prioriser davantage» l’emploi des jeunes et la responsabilisation des femmes en poursuivant sa politique de financement de leurs projets.
Concernant l’amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall, le leader du Pr est convaincu que cela pourra se régler au dialogue prôné par Macky Sall. «Pour Karim et Khalifa, ça finira autour d’une table. Leurs partisans mettront ces deux cas en avant, le gouvernement appréciera. Et si cela va dans le maintien de la paix sociale et développement du pays, je suis pour cette amnistie», a conclu Amadou Dawa Diallo.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here