PARTAGER

Le Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Alliance pour la République (Apr) salue «l’engagement patriotique» de toutes les composantes du dialogue politique qui a donné «les consensus majeurs» comme l’audit du fichier électoral par des experts indépendants et l’évaluation du processus électoral, l’élection du maire au suffrage universel direct, la modernisation et la rationalisation des partis politiques. Mais cette instance du parti présidentiel souhaite, au-delà de ces points d’accord déjà consignés, que toutes les parties prenantes maintiennent «le contexte de discussion ouverte, avec le même sens de la responsabilité et de l’éthique du débat, afin d’élargir davantage le consensus, relativement aux points à discuter et à ceux non encore évoqués». Seydou Guèye, qui a signé le communiqué, estime que «notre démocratie, déjà citée régulièrement en référence, n’en sortirait que renforcée avec des élections à contestations nulles sinon marginales». Le Sen de l’Apr rappelle qu’il appartient au Président Macky Sall, «commanditaire et destinataire du rapport, de donner une réalité législative ou règlementaire au nouveau consensus historique, issu de la discussion». En attendant, le porte-parole de l’Apr et ses camarades louent le «leadership politique», le «courage» et la «détermination» du Président Sall qui a voulu «pacifier notre espace social, consolider le vivre-ensemble dans le cadre d’un développement économique partagé et créer les conditions d’un libre exercice de nos droits et l’accomplissement de nos devoirs… en toute démocratie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here