PARTAGER

Au Pôle des non alignés, les frondeurs vont saisir le ministère de l’Intérieur aujourd’hui pour lui faire part du remplacement de leur ex-coordonnateur, Déthié Faye. Ce dernier explique que seule une Assemblée générale peut l’éjecter de la tête dudit pôle.

Déthié Faye n’est plus le coordonnateur du Pôle des non-alignés. Du moins selon le compte rendu de la dernière réunion de la Commission politique du Dialogue national. «Après lecture du compte rendu de la dernière rencontre, le Pôle des non-alignés a demandé une suspension de séance à l’effet d’harmoniser les positions de ses membres eu égard à la difficulté de coordination que le pôle traverse. Au retour, le pôle informe que sa parole sera désormais portée à tour de rôle en attendant d’avoir un nouveau coordonnateur», peut-on lire dans le compte rendu de la commission politique en sa séance du mardi dernier.
Membre des frondeurs, Mame Birane Mbengue, un des plénipotentiaires du Pôle des non alignés au dialogue politique, explique la procédure pour la mise en place d’une nouvelle équipe devant conduire aux destinées de leur entité. «Nous allons saisir dès demain (aujourd’hui) le ministère de l’Intérieur par une lettre pour dire qu’on a mis en place un comité de coordination intérimaire composé de 5 personnes. Dans ce comité, il sera désigné un coordonnateur intérimaire et 4 assesseurs pour l’assister», a détaillé M. Mbengue, joint par téléphone. «Jusqu’à preuve du contraire, je demeure coordonnateur du pôle», a répliqué Déthié Faye. Ce dernier dit ne pas avoir lu le document en question qui parle de sa destitution. «Ces gens qui parlent, quand il faut les envoyer dans des commissions ou ailleurs, ils s’adressent à moi. Ce sont des problèmes internes que nous allons aborder. On va régler ça demain (ce jeudi lors de la reprise des travaux du dialogue politique, Ndlr). Il n’y a qu’une Assemblée générale qui peut remettre en cause ceux qui sont à la tête du pôle», a rappelé M. Faye.
Pour rappel, Déthié Faye est accusé d’avoir choisi en «solitaire» les noms des plénipotentiaires des non-alignés devant siéger au Comité de pilotage du Dialogue national. Ce qui lui vaut ses déboires actuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here