PARTAGER
Abdoualye Diouf Sarr.

Une nouvelle structure de santé, entrant d’après le ministre de la Santé et de l’action sociale Abdoulaye Diouf Sarr, dans la volonté du gouvernement de «moderniser le service public» va bientôt voir le jour à Diamniadio. Il s’agit de l’hôpital Mère-enfant dont les travaux ont été entamés le 18 octobre et la réception prévue le 19 novembre 2019. Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr et l’ambassadeur de la Chine au Sénégal, Zhang Xun, ont procédé hier au lancement officiel des travaux sur le site.
Fruit de la coopération sino-sénégalaise, l’infrastructure qui va être érigée à proximité de l’Hôpital pour enfants va être réalisée par China railway first group avec comme défi de respecter «les délais d’exécution». «Le Pôle Mère-enfant, d’un coût de près de 3,5 milliards de francs à titre de don, permettra de transformer l’hôpital pour renforcer et améliorer le service public. C’est la matérialisation d’un des consensus importants dégagés par les deux chefs d’Etat des deux pays lors de la visite du Président Xi Jinping à Dakar en juillet dernier et qui s’inscrit dans le cadre des initiatives annoncées lors de la dernière conférence sino-africaine de Beijing», a laissé entendre dans son allocution Zhang Xun, ambassadeur de la Chine au Sénégal, assurant que la santé demeure une des priorités dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise et sino-africaine en général.
Le ministre de la Santé, qui a salué le dynamisme de la coopération entre les deux pays, matérialisée à travers plusieurs secteurs, inscrit l’infrastructure dans l’axe 2 du Pse. «Ce Pôle Mère-enfant, avec une capacité de 84 lits, aura pour missions, entre autres, la prévention, le traitement, la formation, la recherche, la surveillance et le suivi-évaluation», a soutenu Abdoulaye Diouf Sarr. Il a fait savoir que l’infrastructure va permettre l’accès aux soins obstétricaux et néonataux d’urgence de manière générale à la santé de la reproduction. «Il sera doté de services dédiés à la gynécologie, à la santé de la reproduction, à la néonatologie à l’urologie», a dit Diouf Sarr sans omettre «l’unité destinée à la formation et à la recherche».
Le Pôle Mère-enfant sera un bâtiment sur trois niveaux sur une superficie bâtie de 3 720 m2. Outre les services dédiés, il est prévu trois salles d’opération, une salle de distribution d’électricité de basse tension, et un local de fluides médicaux et la fourniture des équipements médicaux nécessaires.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here