PARTAGER

Le candidat de Kaddu askan wi est bien installé au pays des éléphants où il officie «depuis plusieurs décennies». L’ensei­gnant chercheur est spécialiste de droit constitutionnel, droit parlementaire, de politique territoriale et urbanisme, droit immobilier. L’avocat de formation revient sur la valeur de l’institution qu’il espère intégrer. «L’Assemblée nationale à un rôle important dans un système politique dit démocratique par la fonction législative que lui confère la Constitution», dit Pr Aliou Mané. Ces élus, selon lui, ont la mission d’encadrer l’action politique et toutes les autres fonctions exercées par l’Etat. Le consultant formateur en journalisme et communication d’ajouter : «Les membres d’une structure aussi importante doivent être choisis avec sérieux et sagesse. De plus, compte tenu de l’importance primordiale de l’institution, ils doivent avoir les aptitudes et les compétences de nature à connaître le travail.» Le natif de Ziguinchor regrette la composition actuelle de l’As­semblée nationale qui, pour lui, ne permet pas d’affirmer que le travail législatif se fera avec la compétence et l’efficacité. «En­tre les esclandres tapageurs et les joutes oratoires orageuses, leur rôle a été souvent mis en veilleuse», constate le candidat de la Convergence patrioti­que­/­Kaddu askan wi, dirigée Par Abdoulaye Baldé.
L’universitaire soutient qu’il faut globalement «renouveler le personnel politique». Il estime, en effet, que «la spécialité des problèmes et la complexité des textes à étudier ainsi que la technicité des lois à élaborer commandent que le député soit bien choisi». Sinon, avertit-il, «l’applaudimètre sera le seul critère de jugement et de décision». Il conclut : «Le moment est venu de donner à ce Peuple, bien considéré à travers le monde, une Assemblée à la dimension des ambitions de notre jeune Nation. Les chantiers de l’école, de l’université, de la jeunesse, de la parité, le marasme économique latent nous interpellent tous les jours. Notre objectif est de restituer à l’action de cette future Assemblée nationale la cohérence et la conformité avec les objectifs qui lui sont assignés, au service d’un pays pour tous et pour chacun.»

1 COMMENTAIRE

  1. je trouve ces propos très forts et bien réfléchis de la part d’un homme à qui je voue un grand respect. Pour combattre un mal et le vaincre il faut,je pense,commencer par la racine.
    Le Senegal ne manque pas d’hommes competants et intègres,capables à travers leur expérience et leur savoir-faire,remettre le pays sur les rails du developpement.
    A mon avis le véritable probleme qui se pose c’est que les Senegalais ne prennent pas le temps necessaire et porter un regard observateur sur les actes et intentions des uns et des autres pour enfin pouvoir porter leur choix sur les hommes capables d’apporter des reponses par rapport à leurs attentes et à leurs péoccupations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here