PARTAGER

Le contentieux entre le colonel à la retraite Ndaw et le patron de presse Bougane Gueye pourrait bien inspirer les producteurs de Netflix. L’histoire est digne d’une série télévisée. En effet, l’auteur du livre Pour l’honneur de la gendarmerie devait percevoir 20 millions Cfa. Une somme qu’il devait toucher suite à la plainte déposée contre le site Actunet, coupable de piraterie.

Selon les explications du colonel, Bougane ne voulant pas payer la somme décide de saisir la justice pour retarder l’échéance. Le tribunal va rendre son délibéré le 9 avril prochain.

Bougane Gueye a accusé le colonel Ndaw de diffusion de fausses nouvelles quand il a déclaré : «Candidat à la Présidentielle, le leader de Gueum sa bop doit être un exemple de probité et d’honnêteté (…) Bougane Gueye ne peut prétendre être milliardaire et défendre les causes sociales et religieuses, en devant lui-même de l’argent à une personne qu’il ne connait ni d’Adam ni d’Eve ». À cet effet, Bougane réclame 100 millions Cfa au colonel Ndaw.

Le gendarme à la retraite voulant rétablir les faits a déclaré ce 26 mars 2019 au tribunal de Dakar : «Je veux recadrer les faits. J’ai écrit un livre qui a été piraté. J’ai porté plainte contre Actunet qui a été condamné à me verser 20 millions Cfa, il y a 5 ans. Bougane a initié une dizaine de procédures que je considère comme un harcèlement pour ne pas payer. Le 9 septembre toutes les procédures ont été réglées et Bougane m’a proposé un moratoire de 5 mois que j’ai rejeté ». Par conséquent, le colonel NDaw réclame à Bougane Gueye 1 milliard Cfa pour citation abusive et vexatoire. Le tribunal va rendre son verdict le 9 avril 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here