PARTAGER

Pour avoir diffusé sans autorisation le film de Ousmane William Mbaye, Président Dia, la chaîne de télévision Walf Tv s’est attirée les foudres du réalisateur. «Jeudi 3 janvier 2019, dans la tranche horaire de 17h, Président Dia a été diffusé sur l’antenne de Walf Tv, sans aucune autorisation ni cession de droits des producteurs et du réalisateur du film», dénonce M. Mbaye dans un communiqué de presse. Il poursuit en indiquant qu’une autre de ses œuvres Mère-bi a subi plusieurs fois le même sort. Raison pour laquelle Ousmane William Mbaye met en garde Walf Tv et «les nombreuses chaînes de télévision sénégalaise (qui) diffusent des films sénégalais et africains piratés, sans aucun droit ni rémunération». Selon le réalisateur et producteur du film Président Dia, l’absence de représailles renforce probablement ce sentiment d’impunité. «Pour que cela cesse, nous, auteurs et producteurs, allons désormais nous mobiliser avec l’aide de la Société sénégalaise des droits d’auteur et droits voisins (Sodav) pour que le piratage soit désormais poursuivi et puni d’amendes», indique-t-il.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here