PARTAGER

La grande bleue n’a pas été tendre dimanche pour le département en ces temps de forte fréquentation des plages. A la plage de Ndiolmane de Bargny, deux jeunes baigneurs ont été engloutis par la mer. Il s’agit de Mamadou Ba, âgé environ de 24 ans, et Doudou Samb, 16 ans. «C’est après une opération de set setal que des jeunes du quartier sont allés se baigner à la mer. Malheureusement, deux d’entre eux se sont noyés. Jusqu’à l’heure où l’on rédigeait ces lignes, leurs corps ne sont pas encore retrouvés malgré les efforts des éléments de la brigade des sapeurs-pompiers et des populations», a fait savoir un peu après 19 heures Moustapha Diallo, habitant du quartier. «Mamadou Ba avait dans un premier temps été sauvé de la noyade, mais une fois extirpé de l’eau il a replongé pour aider les secouristes de circonstance à retrouver Doudou Samb, mais malheureusement il avait disparu à nouveau», a poursuivi notre interlocuteur en retraçant le film tragique qui a lieu vers 14h 30.
Un peu plus tôt, vers 13h plus exactement, Pape Cheikhou Mbaye, élève en classe de 2nde, disparaissait dans les mêmes conditions à la plage de Diokoul Kao (Rufisque-Ouest). Agé de 17 ans, il est resté introuvable malgré les recherches menées par les éléments des sapeurs-pompiers et les maîtres-nageurs sur place. «J’ai plongé pour le repêcher, mais arrivé à 5 mètres de lui il a disparu. J’ai plongé en apnée à maintes reprises, mais l’eau était blanche et il était impossible de voir à plus d’un mètre», a témoigné Djibril Fall, un pêcheur. «Depuis trois jours, la mer est fortement agitée. Même nous pêcheurs avons momentanément interrompu notre activité», a-t-il fait savoir. Les cas de noyade sont récurrents à Rufisque où les plages les plus fréquentées sont interdites à la baignade. Malheureusement, aucune indication n’est perceptible sur ces plages dangereuses qui annuellement font plusieurs victimes. Pas plus tard que le dimanche d’avant, deux adolescents étaient morts noyés à la plage du Cap des Biches à Rufisque-Ouest.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here