PARTAGER

Le leader de Rewmi déclarait il y a deux ans que «la vision de Macky Sall s’arrête à Diamniadio». Mais Boun Abdallah Dionne, qui était sur les lieux, n’a pas encore oublié cette pique. Au contraire, rectifie-t-il, la vision commence plutôt par cette nouvelle ville.

S’il y a une pique qui touche au plus haut sommet, c’est bien celle que l’ancien Premier ministre Idrissa Seck avait lancée à Macky Sall sur sa vision «réductrice» pour le développement du Sénégal. «Ma seule inquiétude pour ce pays, c’est ce régime incompétent et corrompu, car Macky Sall n’a pas de vision pour ce pays. Sa vision ne s’arrête qu’à Diamniadio», avait déclaré le leader de Rewmi à quelques jours du scrutin des Législatives de juillet 2017. La phrase a encore été répétée par le vice-président de Rewmi il y a deux semaines à l’Assemblée nationale. «La politique des transports et des infrastructures d’une manière générale est réduite à la vision de Macky Sall. On a toujours dit que le Président Macky Sall a une vision qui s’arrête à Diamniadio. Il faudrait qu’il voit très au-delà de Diamniadio», avait dit Déthié Fall. Mahammed Boun Abdallah Dionne n’a pas encore oublié cette attaque devenue presqu‘une chanson. Hier, à l’occasion de la cérémonie de lancement des travaux de Voirie et réseaux divers (Vrd) d’un coût de 140 milliards pour la ville de Diamniadio, le secrétaire général de la Présidence a répliqué à Idrissa Seck.
Après avoir fait son discours officiel en français, il a profité de la version wolof pour démonter l’argument du leader du parti Rewmi. «Cinq ans derrière nous, il n’y avait rien ici à Diamniadio. Et aujourd’hui, cette ville est le symbole de l’émergence du pays. Y’en a qui disent que la vision (du Président Sall) se limite à Diamniadio, moi je dis non», a dit Boun Dionne pour qui la vision commence plutôt par Diamniadio. «A l’époque de la colonisation, les Blancs ont construit sur tout le long du littoral avec un regard tourné vers l’extérieur. Tout ce qui était cultivé dans le monde rural était acheminé vers les ports, que ce soit le port de Saint-Louis, le port de Dakar, celui de Kaolack ou Casamance, avant d’être exporté. Donc, tout avait été fait pour une construction sur la zone littorale afin de se projeter vers l’extérieur», a rectifié l’ancien Premier ministre. Pour lui, l’érection de la nouvelle ville est une «révolution salutaire» du chef de l’Etat. «C’est le Président Macky Sall qui a créé une ville qui n’est pas en contact direct avec la mer et qui n’a pas de port : c’est Diamniadio. Donc, la vision démarre ici pour se projeter vers l’intérieur du pays. Nous saluons la prouesse de faire pousser en moins de 5 ans ce germe de ville», a-t-il fièrement soutenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here