PARTAGER

Abdoul Mbaye avait prédit vendredi «une année 2020 de tensions économiques et sociales». Mais Abdoulaye Diouf Sarr estime que l’ancien Premier ministre a commis «une erreur d’appréciation». «Ceux qui dirigent le Sénégal aujourd’hui ne sont pas nés avec une cuillère en argent dans la bouche. Ils ont été des enfants du Peuple qui couraient sans sandales dans la rue. Si bien qu’ils savent mieux que quiconque l’engagement et les préoccupations des Sénégalais», a-t-il répliqué hier, en marge du «Grand sargal» organisé à Kaolack par le Docteur Alioune Diouf pour rendre hommage au Président Macky Sall. Le coordonnateur de la Convergence des cadres républicains (Ccr) qui présidait cette cérémonie assure que «les facteurs de développement économique ont doublé depuis l’avènement du Président Sall» et que le pays a connu une «évolution positive». C’est pourquoi il trouve «curieux» dans un tel contexte que le leader de l’Act prédise une «catastrophe économique au Sénégal».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here