PARTAGER

Une tendance à la hausse qui peut s’aggraver avec l’augmentation des cas communautaires : c’est l’alerte lancée par le ministre de la Santé et de l’action sociale samedi. Abdoulaye Diouf Sarr appelle ainsi à l’engagement et la mobilisation pour freiner la propagation du virus afin d’éviter toute mesure contraignante.

L’anxiété gagne les autorités : afin de freiner la propagation du virus et éviter la prise de toute mesure contraignante, le ministre de la Santé et de l’action sociale compte sur la «mobilisation et l’engagement de toutes les populations». Abdoulaye Diouf Sarr a lancé cet appel samedi tout en faisant savoir que «la tendance à la hausse peut s’aggraver avec l’augmentation des cas communautaires». Selon lui, «nous ne sommes pas à l’abri d’une seconde vague, avec les dures conséquences qu’elle entraîne». Face à cette situation, M. Diouf Sarr estime que «nous devons rester vigilants et veiller au respect strict des mesures barrières surtout le port du masque». Saluant les actions menées par le ministre de l’Intérieur «suite à la rencontre du Cnge en vue de faire respecter le port du masque dans certains lieux publics, privés et dans les transports», il a soutenu que «ces efforts doivent être poursuivis et accentués». D’ailleurs, il informe qu’avec son collègue ministre de l’Intérieur, des évaluations seront faites «à tout niveau pour que ces instructions soient respectées». Depuis quatre semaines, la situation de l’épidémie du Covid-19 au Sénégal est marquée par une augmentation du nombre de nouveaux cas. Ces derniers jours, le nombre de cas positifs a explosé. Samedi ce sont 100 nouveaux cas qui ont été enregistrés, la veille la courbe avait atteint 80 cas. Hier la tendance s’est poursuivie avec 80 nouveaux cas enregistrés. Déjà, il y a deux semaines le président de la République avait alerté sur les conséquences d’une deuxième vague pour notre pays. Selon lui, celle-ci «sera insupportable pour notre pays, notre économie». Avec la résurgence des cas positifs au coronavirus, le chef de l’Etat a lors du dernier Conseil des ministres demandé au gouvernement «de renforcer les contrôles systématiques du port du masque dans les transports, lieux et établissements publics». Il avait aussi insisté sur «l’impératif de veiller à l’observance des règles et mesures barrières lors des manifestations et rassemblements qui doivent être réduits au strict minimum». Pour faire face à cette nouvelle situation, Macky Sall a lors de cette réunion chargé le ministre de la Santé et de l’action sociale de lui «proposer de nouvelles mesures préventives visant à endiguer durablement la pandémie du Covid-19 et éviter l’engorgement de nos structures sanitaires».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here