PARTAGER

Les ambitions de Abdoulaye Diouf Sarr pour diriger la mairie de Dakar sont connues de tous. Mais ce ne sera pas après la révocation de Khalifa Sall. La précision a été faite hier par le maire de Yoff qui lançait à la Place Mamadou Diop le processus de mobilisation des parrains dans cette commune. «Je n’ai pas d’ambition immédiate pour diriger une quelconque mairie. Qu’on ne pose pas la question», a lancé le ministre de la Santé et de l’action sociale. Après le décret révoquant le maire de Dakar, d’aucuns voyaient dans cet acte présidentiel un moyen de mettre un de ses hommes à la stratégique Ville de Dakar. Seul rescapé de la razzia de Khalifa Sall dans le bateau Apr lors des Locales en 2014 dans le département de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr était à juste titre pressenti comme candidat pour prendre les rênes de la mairie.
Mais l’édile apériste jure que son «combat et le seul qui vaille aujourd’hui», c’est se battre pour mobiliser le maximum de parrains afin que Macky Sall, «le candidat de l’émergence, gagne dès le premier tour». Pour lui, la succession de Khalifa Sall «n’est pas (son) débat aujourd’hui». Par ailleurs, le maire a rappelé que Yoff avait comme objectif de mobiliser 22 mille 500 parrains pour le candidat de Benno bokk yaakaar. Dans cette perspective, sa commune «va être la locomotive du parrainage à Dakar».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here